Kinesiopourtous
Kinésiologie à Dinard
 

Kinesiopourtous, kinésiologie et sophrologie à Dinard

06 61 33 00 61

 
02 23 17 66 01

Du tout petit à l'ado

Service T'om pouce

La kinésiologie un formidable atout pour le bien-être de nos enfants ! 

Je ne sais plus quoi faire avec mon enfant. Il ne mange pas. Il se réveille toutes les nuits. Il fait pipi au lit. Il ne veut pas que je le quitte. Il fait des colères. Il manque de confiance en lui… J’ai tout essayé et je me sens démuni. Comment puis-je l’aider ?

En quoi la kinésiologie peut-elle aider nos enfants ?

Un enfant ne décide pas consciemment et volontairement d’être agressif, dispersé ou troublé. S’il ne va pas bien, c’est que quelque chose le dérange. La kinésiologie et la sophrologie  ont pour but de trouver la cause de son mal-être en identifiant et en corrigeant l’origine émotionnelle de ses troubles physiques ou psychologiques.

Un stress émotionnel vécu dans nos premières années de vie peut s’échapper de notre mémoire mais rester ancré dans notre psychisme ou notre corps, et perturber notre fonctionnement. La kinésiologie et la sophrologie permettent de le « débusquer » et de l’éliminer pour retrouver un fonctionnement harmonieux.

Quels sont ces stress émotionnels ?

Ces problèmes de comportement ou d’apprentissage sont la conséquence de troubles de connexion entre les différentes parties du cerveau : cerveau gauche / cerveau droit, cerveau rationnel / cerveau émotionnel.

Ils peuvent être dus à un stress émotionnel, vécu avant la grossesse (conditions de conception, harmonie du couple) ou après la grossesse et à suivre : conflit entre les parents, avec la famille, au travail, deuil, problèmes médicaux, état émotionnel des proches etc..

Comment se passe une séance ?

Il y a tout d’abord la phase d’écoute des parents puis de l’enfant, une écoute bienveillante, dans une démarche de compréhension. L’objectif est que chacun se sente compris. La kinésiologie est une aide, pas un jugement.

Ensuite, il y a l’utilisation du test musculaire qui permet de déterminer le ou les blocages : émotionnel, mental, physique, énergétique.
Il peut se pratiquer sur tous les muscles du corps. On utilise souvent le test du bras parce qu’il est plus aisé pour le thérapeute comme pour le consultant. De plus, il correspond à la zone thoracique, zone du cœur, des émotions, zone de l’union symbolique entre l’esprit et le corps.

Quand il y a une bonne tonicité du bras, c’est qu’il n’y a pas de stress. Si la tonicité est faible, il y a un stress. Le kinésiologue possède un panel de grilles (baromètre émotionnel, conflits biologiques, méridiens, etc.), qu’il va tester avec le bras de l’enfant ou de l'adolescent.

Là aussi, chaque kinésiologue possède sa « boîte à outils », des techniques empruntées aux médecines douces traditionnelles chinoises, ayurvédiques, des approches de libération des stress émotionnels, de la sophrologie.

La séance se déroule allongé. Certaines corrections se font assis ou debout, certaines nécessitent encore des mouvements codés.

Combien de séances sont nécessaires ?

Parfois une seule séance suffit s’il n’y a qu’une seule cause au problème. En général, 3 séances sont nécessaires pour un effet visible et satisfaisant pour l’enfant.

Un message aux parents ?

Pas seulement aux parents, à tous les adultes. Ayons un regard aimant sur ces enfants en difficulté. Ils ne sont ni fautifs ni responsables, ils ont besoin d’être aidés. Et un enfant qui retrouve confiance et sérénité contribue non seulement à son mieux-être mais à celui de toute la famille...

Propos recueillis par Caroline Paufichet Ewag Media 09/2015 T'om Pouce Media

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire du Syndicat National des Kinésiologues

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.